J’ai peur d’inscrire mon bébé de 1 mois à l’atelier d’éveil musical. Est-ce normal ?

Mon bébé de 1 mois n’a pas « participé » durant son premier atelier d’essai d’éveil musical. J’ai envie de l’inscrire, mais j’ai peur que ce ne soit trop tôt. Ai-je tort ? Est-ce normal ?

La plupart des jeunes parents qui viennent avec leur bébé de 1 mois à un premier atelier d’éveil musical s’attende, en général, à ce que leur tout-petit joue déjà leur premier rythme ternaire avec une maracas ou, si vous avez trouvé un atelier le permettant, que bébé joue sa première mélodie au piano ou à la guitare. Ce n’est bien sûr pas réalisable, mais certains parents le souhaitent tellement que force est de constater qu’à la fin de ce premier atelier, il sont déçus et se disent qu’il est trop tôt pour leur bébé, ou que leur bébé n’est pas prêt. Ils peuvent alors penser que leur bébé n’est pas assez éveillé et qu’ils reviendront dans 6 mois.

Quelques mois plus tard, entre 6 et 10 mois, ces mêmes parents reviennent faire un second atelier d’essai avec leur bébé et retrouvent certains parents du premier atelier d’essai qui, eux, ont décidé de rester car ils avaient entendu parler de la participation passive. Et là, ils sont stupéfaits et se disent : « Mais comment votre petit Louis de 7 mois peut-il être aussi à l’aise avec le piano ou pincer aussi aisément les différentes cordes de la guitare ? Et pourquoi mon bébé, qui a aussi 7 mois, n’est-il pas capable de le faire ? ». La réponse est simple : là où certains parents pensaient que c’était trop tôt pour leurs bébés car il ne réagissait pas aux différents propositions pédagogiques (rythmes, solfège, piano, guitare, bilingue anglais, etc…), d’autres parents ont décidé de rester avec leurs bébés car ils savaient que bébé enregistre toutes les informations que l’on met à sa disposition : des informations sonores, sociales, sensorielles, cognitives, etc. Ces parents savaient que bébé sera capable, dans quelques mois, de répéter les mêmes gestes que son cerveau a mémorisé toutes les semaines, d’où l’importance de la régularité dans l’atelier d’éveil musical. Le cerveau de bébé est donc très sollicité et c’est pourquoi bébé ne ne réagit pas extérieurement, et il arrive même parfois que bébé s’endorme avant la fin de l’atelier ; non pas parce que bébé s’ennuie, mais parce qu’il a déjà emmagasiné suffisamment  d’informations et qu’il doit maintenant se reposer. D’ailleurs, beaucoup de papas et mamans savent qu’après l’atelier d’éveil musical, bébé fait une grande sieste récupératrice et cela fait du bien autant à bébé qu’aux parents !

Pour conclure, c’est tout à fait normal -surtout pour le premier bébé- d’avoir peur de vouloir inscrire son bébé de 1 mois si on ne connaissait pas les différents types de participation possible. Il est aussi très difficile de réaliser l’évolution extraordinaire qui existe entre un bébé de 1 mois et un bébé de 9 mois. Les lectures conseillées ci-dessous sont intéressantes pour comprendre un peu mieux son bébé et prendre la bonne décision.

Lecture conseillée : Quelles sont les étapes pour bébé de 1 mois à 12 mois ?

Lecture conseillée : Quels sont les parents intéressés par l’éveil musical des bébés ?

Lecture conseillée : Je ne suis pas bilingue, mais j’aimerai inscrire mon bébé de 1 mois à l’atelier d’éveil musical bilingue